LE RÔLE DES ARBRES DANS NOS ÉCOSYSTÈMES

04/02/2019

Les arbres sont nos alliés en ce qu’ils tiennent une place majeure dans la régulation du climat et la durabilité de nos écosystèmes. Forêts, agroforesterie, arbres urbains, sylvothérapie… voilà autant d’occasions de porter un regard neuf sur ces grandes plantes qui ont beaucoup à nous apprendre.

rôle des arbres

Ce podcast – enregistré le lundi 17 décembre 2018 à La REcyclerie à Paris, en public – est l’occasion de contempler les arbres selon trois angles : nature, agriculture et culture. Extraits.

Le rôle des arbres dans la nature

À l’heure des bouleversements climatiques, il est grand temps de prendre conscience des services indispensables que nous rendent les arbres et d’agir en conséquence.

Alain Canet : « Un arbre, c’est une machine à fabriquer du sol. […] La biodiversité, ça ne se protège pas, ça se produit. On devrait avoir deux fois plus de végétaux sur Terre. »

Marc-André Selosse : « Un arbre, c’est un hyper-compétiteur pour la lumière. C’est une espèce architecte qui structure les milieux. Il fait malgré tout preuve de coopération : il ne se développe pas sans des champignons qui colonisent ses racines. »

Stéphane Hallaire : « La forêt apporte aux humains un grand nombre de bénéfices : elle produit notre oxygène, stocke notre CO2, enrichit nos sols pour les cultures, filtre notre eau, retient les sols avec ses racines… »

Le rôle des arbres dans l’agriculture

En associant les arbres et les cultures, la technique ancestrale de l’agroforesterie crée un cercle vertueux : l’arbre nourrit le sol ; le sol nourrit l’humain.

Alain Canet : « L’agroforesterie, c’est juste du bon sens. Toutes les agricultures – bio incluse – ont des pertes de fertilité, à cause de sols qui sont trop travaillés, trop laissés nus. »

Marc-André Selosse : « En jouant sur la complémentarité entre les arbres et des cultures de plantes annuelles, on peut produire 1,5 fois plus de biomasse que si on n’avait que des arbres qui se font la guerre ou que des herbacées. »

Stéphane Hallaire : « [Au Sénégal], l’arbre agroforestier retient les sols, les enrichit, apporte de l’ombre, garde la fraîcheur et améliore le rendement des cultures. »

Le rôle des arbres dans la culture

Depuis quelques décennies, nous observons un changement d’attitude extrêmement positif par rapport à l’arbre et aux forêts.

Alain Canet : « Il est avéré qu’une salle d’examen en bois donne de meilleurs résultats et que les enfants sont moins violents dans une cour de récré arborée. […] L’arbre, c’est la solution à tous nos problèmes. »

Marc-André Selosse : « On a transcendé la vision négative de la forêt comme zone de non-organisation. Maintenant, on est prêts à en faire un outil pour la ville et un outil pour l’aménagement productif, esthétique du territoire. »

Stéphane Hallaire : « La sylvothérapie a été démontrée scientifiquement. Rien que le fait d’aller en forêt fait baisser le niveau de stress et renforce les défenses immunitaires. Il y a un milliard de visites en forêt par an en France ; c’est cinq fois plus que le nombre d’entrées au cinéma ! »

Intervenants

Alain Canet, cofondateur de l’Association française d’agroforesterie et membre actif de Pour une Agriculture du Vivant ;

Stéphane Hallaire, président de Reforest’Action ;

Marc-André Selosse, professeur au Muséum national d’histoire naturelle et à l’université de Gdansk, président de la Société botanique de France.

Pour aller plus loin

Marc-André Selosse, Jamais seul, Ces microbes qui construisent les plantes, les animaux et les civilisations, Actes Sud, 2017.

Peter Wohlleben, La Vie secrète des arbres, Les Arènes, 2017.

Henry David Thoreau, Walden, ou La Vie dans les bois, 1854.

Jean Giono, L’Homme qui plantait des arbres, 1953.

L’équipe

Programmation : Les Filles sur le Pont.

Animation du débat, montage son : Simon Beyrand.

Sound design : JFF.

Photographie : EvgeniT.

Pour suivre ce podcast

S’abonner aux débats de La Recyclerie via RSS, Itunes/Apple podcast, Spotify, Stitcher, TuneIn

X