ÉCONOMIE CIRCULAIRE : « SOBRIÉTÉ  HEUREUSE » DU COLLECTIF ?

29/05/2019

L’activité humaine compromet les capacités de régénération de la terre, d’où l’urgence d’instaurer une économie de la ressource basée sur le principe de « sobriété heureuse. »

économie circulaire sobriété

Un débat enregistré le 21 mai 2019 à La REcyclerie dans le cadre des « 2C », un cycle de conférences proposé par la Fondation Veolia. Avec Amélie Rouvin, responsable économie circulaire chez Veolia, Marline Weber, chargée de mission affaires juridiques et européennes à l’Institut national de l’économie circulaire, et Julien Vidal, fondateur de l’initiative Ça commence par moi.

Réduire les flux de matières, économiser les ressources

« La destruction du système terre est d’abord due à notre consommation de ressources », explique Dominique Bourg. D’après le philosophe, professeur à l’Université de Lausanne et parrain des conférences 2C, la grande priorité est de réduire drastiquement les flux de matières liés aux activités humaines. Cette démarche nous amènerait à perdre en confort matériel ou, vu sous un autre angle, à gagner en bien-être collectif. En complément de cette analyse, Amélie Rouvin évoque la grandissante dette écologique – phénomène symbolisé par le jour du dépassement. Pour revenir à un mode de vie écologiquement soutenable, il nous faut, expose-t-elle, « découpler la consommation de ressources de la croissance économique et transformer les modes de production. »

Mobiliser les citoyens

Le défi est immense. D’autant plus que les politiques publiques tardent à intégrer cet enjeu de sobriété, notion que l’on voit « timidement apparaître dans les textes depuis 2015 », analyse Marline Weber. « On en appelle souvent à la responsabilité individuelle de chacun. » Trop souvent ? Cette dernière question n’en n’est pas une pour Julien Vidal. Selon lui, chacun peut agir à son échelle et ainsi donner une impulsion citoyenne en faveur de l’écologie. « On est la génération qui va réinventer notre capacité à vivre de manière durable sur cette terre. […] Et si les écolos d’aujourd’hui étaient des personnes étincelles, en mesure d’orienter  – enfin ! – la société vers la bonne question, à savoir : qu’est-ce qui nous rend heureux ? »

Pour aller plus loin

Christian Arnsperger et Dominique Bourg, Vers une économie authentiquement circulaire, Revue de l’OFCE, 2016.

L’économie circulaire, pour un changement à grande échelle ?, Les débats de La REcyclerie, 2019.

L’équipe

Animation du débat : Alice Dominé.

Montage son, rédaction : Simon Beyrand.

Sound design : JFF.

Photographie : pxhere.

Pour suivre ce podcast

S’abonner aux débats de La Recyclerie via RSS, Itunes/Apple podcast, Spotify, Stitcher, TuneIn

Les débats de La REcyclerie, la saison 1 en réécoute