mai, 2019

13mai18 h 30 min20 h 00 minComment construire une société low-tech ?18 h 30 min - 20 h 00 min

Detail de l'événement

Pour célébrer la sortie du hors-série Socialter « L’avenir sera low-tech », La REcyclerie accueille une table ronde co-organisée avec le Low-tech Lab – Nomade des Mers.

Il est urgent et vital d’amorcer une transition écologique : voilà une idée qui fait dorénavant consensus. Mais quelle transition ? La “croissance verte” comme le développement durable sont de plus en plus critiqués par des écologistes comme des scientifiques. Smart city, éoliennes, panneaux solaires, automatisation, voitures électriques… Toutes ces réponses high-tech aux problèmes engendrés par l’âge industriel sont très gourmandes en ressources et en énergie. Face à cette course au gigantisme et à la complexification, au développement de cette “écologie industrielle”, de plus en plus de voix s’élèvent pour réclamer que l’on inscrive dans la transition des impératifs de sobriété et de durabilité.

Nouvel objet politique en définition, confluent des considérations écologiques, des réflexions technologiques, de l’innovation et de l’esprit maker, les “low tech” ont gagné en popularité ces dernières années. Habitat, transport, énergie, communications, informatique… tous les domaines sont concernés.

Mais comment déployer ces systèmes et ces pratiques, ce mode de vie et même ce courant de pensée dans notre société bien plus habituée au solutionnisme technologique ?
Comment encourager l’émergence de modèles d’organisations à taille humaine qui fabriquent et diffusent localement des solutions low-tech, tout en générant des emplois et des revenus ?
Comment créer un environnement technique, juridique, sociétal, qui favoriserait l’émergence des low-tech, tout en les rendant désirables ?

Voilà les questions auxquelles nous tenterons de répondre pendant cette table ronde « Comment construire une société low-tech ? »

Intervenants

– Philippe Bihouix
Ingénieur, spécialiste de la finitude des ressources minières et de son étroite interaction avec la question énergétique, il est co-auteur de l’ouvrage Quel futur pour les métaux ? (EDP Sciences, 2010) et a introduit le terme de “low tech” en France avec son ouvrage L’âge des low tech (Seuil, 2014) et Le Bonheur était pour demain (Seuil, 2019)

D’autres très prochainement

Weezevent

TARIFS

Gratuit

Aller en haut